Japon en 3 mois : quel itinéraire ?

Avant de vous parler de mes aventures au pays du soleil levant, je vais vous parler de mon itinéraire lors de ces trois mois. Il était relativement bien bouclé et cohérent, mais, vu qu’un voyage amène son lot de surprise, il a très vite évoluer sur d’autres projets et d’autres étapes, parfois beaucoup moins logique… Pour preuve, sur la photo de gauche, l’itinéraire initial, sur celle de droite, celui réellement exécuté…

Mon périple devait compter l’île principale de Honshu, puis Shikoku et Kyushu. J’ai démarré par 10 jours à Tokyo, dans le but de visiter la ville pendant 5 jours (un quartier par jour) puis les alentours… Ayant rencontré du monde et m’étant fait des ami.es sur place, j’ai finalement prit 9 jours pour Tokyo et une journée pour l’île d’Enoshima (où j’ai aperçu pour la première fois le Mt Fuji !). J’avais ensuite rendez-vous pour un couchsurfing de trois nuits à Kofu, au nord du Mt Fuji. Ceci étant l’une de mes premières péripéties, je n’ai pas eu la possibilité de visiter comme je le souhaitais, mais ce sera pour un autre article ! 

Je suis ensuite partie à Nara pour trois jours, puis à Kii-Tanabe pour faire une partie du pelerinage du Kumano Kodo sur deux jours (40km de marche environs). Arrivée à Shingu où je devais rester trois nuits, j’ai finalement écourter mon séjour pour rejoindre des ami.es canadien.nes à Kii-Kastuura. 

Nara et ses daims (pas les caramels…

Par la suite, je devais remonter doucement jusqu’à Osaka, mais j’ai reçu un message d’un ami de Tokyo me poposant de l’y rejoindre une semaine plus tôt que prévu. Je me suis donc arrangée en fonction (les logements étant hors budgets, mon itinéraire était compromis dans tous les cas) et, après un rapide stop à Wakayama, j’ai passé 5 jours à Osaka. C’est bien simple, c’est LA ville que j’ai le plus aimé ! 

La deuxième partie du trajet m’a emmenée d’Osaka à Nagasaki avec pour étapes : Kobe, Himeji, Okayama, Onomichi et Hiroshima. A ce stade, j’aurais dû, en réalité, aller sur l’île de Shikoku pour faire de la randonnée. Seulement voilà… 

Le pélerinage du Kumano Kodo m’a prouvée que j’étais capable de faire de la longue distance et j’ai eu très envie de m’essayer au pelerinage des 88 temples de Shikoku… Qui demandent environ 70 jours de marches… Disons que question timing, c’était loupé ! J’ai donc décidé de revenir une prochaine fois uniquement pour ça. 

Sur l’ile de Kyushu, j’aurais dû débuter par la ville d’Oita, à l’est puis descendre et finir par Nagasaki à l’ouest. Cependant, la Coupe du Monde de Rugby battait son plein et les prix des nuitées à Oita et Beppu s’étaient envolés. Je suis donc allée en permier à Nagasaki. Au détour d’une conversation WhatsApp avec un ami rencontré à Osaka, je me retrouve à me plaindre du prix des hébergement car je voulais vraiment débuter, pour des raisons pratiques, mon tour de l’île par Oita. Comment vous dire… Lors qu’il a apprit que j’étais pas loin il m’a simplement invité à aller voir le match de rugby Angleterre-Australie avec lui, à… Oita. Donc me voilà à faire un aller retour pour deux jours pour aller voir un match de rugby ! Totalement dingue, vous en conviendrez. A la suite de cela, j’ai continué mon tour de l’île par Kumamoto, Kagoshima, Ibusuki, Nichinan, Beppu puis Oita encore, mais pour visiter cette fois.  

Australie – Angleterre
Demi final de la coupe du Monde Rugby 2019

Troisième étape de mon voyage : retour à Tokyo pour Halloween (encore un arrêt non prévu !), puis Nagano, au nord, Matsumoto, Magome-Juku,Fujikawaguchiko (voir le Mt Fuji une nouvelle fois, et j’ai d’ailleurs retrouvé un ami par pur hasard là bas !), Odawara, Hakone, Omihachiman (au bord du lac Biwa). Puis, une petite semaine en Corée du Sud à Busan. Comment vous dire… Je pourrais vous parler pendant une bonne heure des galères (il n’y a pas d’autres mots) que j’y ai vécu ! 

Ayant prit le ferry, j’étais de nouveau de retour du côté d’Osaka. Cette fois ci, direction la fameuse ville de Kyoto pour quelques jours. Ensuite, j’ai bénéficié d’un très bon plan (pour les intéressé.es) à Totsugawa grâce à une amie rencontrée à Nagano. 

Après tous ces moments magiques, ce fût l’heure de rentrer… Retour à Tokyo pour les derniers achats et l’avion qui me ramènera en France… 

J’espère que cet itinéraire vous donnera quelques idées ! Je développerais plus en détail mon séjour dans les prochains articles ! ❤ 

Les décorations géantes de Dontobori, Osaka

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :